Enquête aéronautique A15O0015

Collision avec le relief

L'événement

Le 24 février 2015, l’aéronef DHC8-100 exploité par Jazz (vol 7795) était en approche vers la piste 30 à l’aéroport de Sault Ste. Marie (CYAM). L’aéronef a touché le sol à environ 500 pieds avant le seuil de la piste, frappant ainsi l'un des feux du balisage lumineux d'approche omnidirectionnel (ODAL) menant au seuil. L’aéronef a subi des dommages, mais il n'y a pas eu d’incendie. Aucune blessure n'a été signalée.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Photo de Ewan Tasker

Ewan Tasker possède plus de 20 ans d'expérience en aviation civile. Il s'est joint au BST en 2008 et occupe maintenant le poste d’enquêteur principal régional à Richmond Hill (Ontario). Depuis qu'il s’est joint au BST, il a été l'enquêteur désigné pour plus de 250 événements, dont 11 enquêtes majeures.

Avant de faire partie du BST, M. Tasker a fait du pilotage commercial en Amérique du Nord et du Sud, a accumulé plus de 7000 heures de vol et a obtenu des licences de pilote de ligne de 3 organismes de réglementation différents. Au cours de sa carrière qui l'a menée du sol jusque dans les airs, il a occupé tous les postes, de bagagiste à chef pilote. M. Tasker est également contrôleur de la circulation aérienne titulaire d'un permis de Transports Canada.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.