Communiqué de presse

La perte d’efficacité du rotor de queue à faible altitude a mené à l’écrasement d’un hélicoptère près de Prince George (Colombie-Britannique) en mai 2016

Richmond (Colombie-Britannique), le 28 août 2017 – D'après le rapport d'enquête (A16P0069) publié aujourd'hui par le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), la perte d'efficacité du rotor de queue à faible altitude a mené à l'écrasement d'un hélicoptère près de Prince George (Colombie-Britannique) en mai 2016.

Le 4 mai 2016, un Bell 206B Jet Ranger-III exploité par Highland Helicopters effectuait un balayage infrarouge d'une aire de coupe à environ 112 milles marins au nord-ouest de Prince George (Colombie-Britannique), avec trois personnes à bord. Environ 7 minutes après le début des opérations de balayage, l'hélicoptère a amorcé une rotation intempestive vers la droite plusieurs fois et a chuté au sol. L'hélicoptère a été détruit par l'impact, et tous les occupants ont été grièvement blessés. Aucun incendie ne s'est déclaré après l'impact.

L'enquête a établi qu'une combinaison de masse brute élevée et de régime élevé alors que le pilote manœuvrait à basse vitesse, en vent arrière et en dehors de l'effet de sol (altitude supérieure à la moitié du diamètre du rotor de l'hélicoptère) a fait que l'hélicoptère s'est trouvé dans un régime de vol qui a mené à la perte d'efficacité du rotor de queue. La perte d'efficacité du rotor de queue est un mouvement de lacet non sollicité qui ne s'annule pas de lui-même. S'il n'est pas corrigé, il peut entraîner la perte de maîtrise de l'hélicoptère. Ce phénomène se produit lorsque le rotor de queue ne peut produire une poussée suffisante pour maintenir la maîtrise en direction. L'enquête a permis d'établir que la perte d'efficacité du rotor de queue est survenue à une hauteur au-dessus du sol qui ne permettait pas de reprendre la maîtrise de l'hélicoptère avant qu'il percute le relief.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca