Communiqué

Liens connexes (A19C0138)

Une rupture par fatigue sur un ensemble de mâts d’aile est à l’origine de la désintégration en vol mortelle d’un hydravion au Manitoba en 2019

Winnipeg (Manitoba), le 6 janvier 2021 — Dans son rapport d’enquête (A19C0138) publié aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a conclu qu’une rupture par fatigue de l’ensemble de mâts d’aile de droite est à l’origine de la désintégration en vol d’un hydravion survenue en 2019 près de Little Grand Rapids (Manitoba).

Le 26 octobre 2019, un aéronef de Havilland DHC-3 Otter muni de flotteurs, exploité par Blue Water Aviation, a décollé de l’hydroaérodrome de Bissett (Manitoba) en direction de Little Grand Rapids (Manitoba), avec à son bord le pilote, deux passagers et environ 800 livres de fret. Alors que l’aéronef effectuait une approche pour amerrir sur le lac Family, l’aile droite s’est détachée du fuselage. L’aéronef a ensuite effectué un piqué, puis il est entré en collision avec la surface de l’eau. Le pilote et les deux passagers ont été mortellement blessés, et l’avion a été détruit sous la force de l’impact.

L’enquête a permis de révéler qu’une rupture par fatigue s’était produite dans l’une des deux raccords d’attache supérieurs du mât d’aile droit. Cette rupture par fatigue a ultimement engendré la défaillance par contraintes excessives de l’autre raccord pendant le virage vers la gauche avant l’approche finale, puis la séparation du mât d’aile droit de l’aile. L’enquête a permis de déterminer que les inspections visuelles détaillées prescrites par les manuels d’entretien existants et exigées en vertu d’une consigne de navigabilité ne permettaient pas de détecter les fissures pouvant se former dans les raccords d’attache des mats d’aile.

À la suite de l’événement, Viking Air Ltd. a publié un bulletin de service d’alerte demandant aux exploitants d’effectuer des essais plus détaillés sur les  ferrures de fixation et les plaques de ferrure de mats d’aile des appareils DHC-3. De plus, le BST a émis un avis de sécurité aérienne dans lequel il demande à Transports Canada de collaborer avec Viking Air Ltd. pour modifier les manuels d’entretien ou de publier une nouvelle consigne de navigabilité afin d’inclure les exigences d’inspection décrites dans le bulletin de service d’alerte de Viking Air Ltd. Transports Canada a par la suite publié une consigne de navigabilité exigeant des inspections renforcées des ensembles de mâts d’aile sur les appareils DHC-3.

Consultez la page de l’enquête pour obtenir plus d’information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :