Communiqué

Liens connexes (M17A0391)

Le largage imprévu d’une embarcation de sauvetage du traversier à passagers Northern Ranger pendant des essais en octobre 2017 est dû à un croc de dégagement mal réenclenché

Dartmouth (Nouvelle-Écosse), le 19 février 2020 — Dans son rapport d’enquête (M17A0391) publié aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a conclu que le croc de dégagement avant d’une embarcation de sauvetage qui faisait l’objet d’un essai planifié, s’est ouvert de manière imprévue parce qu’il n’avait pas été réenclenché correctement et que le moyen de protection du croc ne fonctionnait pas de manière conforme aux exigences du Recueil international de règles relatives aux engins de sauvetage. Les quatre membres d’équipage qui se trouvaient à bord de l’embarcation de sauvetage ont été blessés dans l’accident.

Le 11 octobre 2017, l’embarcation de sauvetage de tribord du traversier à passagers Northern Ranger faisait l’objet d’essais de fonctionnement à quai, à Nain (Terre-Neuve-et-Labrador). Pendant que l’embarcation était hissée jusqu’au pont d’embarquement du navire, le croc de dégagement avant s’est ouvert de manière imprévue, et l’embarcation de sauvetage a chuté par l’avant, et s’est retrouvée en suspension au-dessus de l’eau en étant soutenue uniquement par le croc de dégagement arrière. Un membre d’équipage est tombé à l’eau par l’écoutille avant. Les membres d’équipage ont tous été blessés et soignés à l’hôpital.

L’embarcation de sauvetage fermée en cause dans cet événement était l’une des deux installées en remplacement des embarcations de sauvetage d’origine. Cette embarcation de sauvetage avait été installée sur les bossoirs d’origine avec les garants d’origine. L’enquête a révélé que le propriétaire du navire n’avait pas été informé du diamètre des maillons de fermeture du garant de bossoir nécessaire pour que les crocs de dégagement fonctionnent comme prévu. L’équipage a donc utilisé les maillons de fermeture de garant d’origine sur le bossoir, mais leur diamètre était inférieur à celui requis. Le maillon de fermeture masquait donc l’indicateur de position de verrouillage du croc de dégagement avant durant la procédure de réenclenchement du croc de dégagement, ce qui a laissé croire à l’opérateur que le croc était en position de verrouillage alors qu’il ne l’était pas.

Après l’événement, le BST a envoyé un Avis de sécurité aux parties concernées à propos des modèles de croc de dégagement en cause dans cet événement, et la compagnie a mis en œuvre une mesure corrective interdisant à l’équipage d’occuper les embarcations de sauvetage durant leur récupération.

Voir la page d’enquête pour obtenir plus d’information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :